Salut Jean,

Tout d'abord, je voudrais vous remercier de m'avoir complimenté sur mes résultats scolaires. L'année scolaire prochaine, vous avez l'assurance que je continuerai à faire de mon mieux. Je serai diplômé en tant que bon médecin. Ma vision est de pouvoir aider notre communauté la plus pauvre à accéder à des traitements/installations médiales.

Vous m'avez demandé si je pouvais écrire quelque chose sur l'impact actuel du virus Covid à Manille - une sorte de suite à ma précédente mise à jour sur Covid. Je vais essayer. Cette fois-ci, je vais le partager de ~

1) Point de vue personnel 2) Point de vue des parents 3) Point de vue de la communauté.

4) Conclusion.

~Covid 19 à Manille. (Juillet 2020)

1)       Point de vue personnel. (Expérience positive)

Outre la réduction du risque d'attraper le Covid 19, le confinement m'a donné le temps d'acquérir de nouvelles compétences, de m'adonner à mes passe-temps - le dessin, la peinture, l'ordinateur, l'apprentissage du ukulélé, la cuisine, etc. Le dessin et la peinture sont tous deux des arts très stimulants, créatifs et détaillés. L'ordinateur est désormais un outil essentiel pour mes études. Mu-sic, amusant et divertissant. J'utilise le Ukelele (autodidacte) pour chanter avec les enfants de mes voisins. Nous rions beaucoup, chacun blâmant l'autre s'il n'est pas à l'heure. Cependant, ma priorité, chaque jour, au réveil, est d'aider ma mère dans ses tâches ménagères - laver le linge, ranger, cuisiner - ce qui est mon quotidien jusqu'à ce que l'université commence. Ces tâches m'ont fait réaliser combien les parents se sacrifient pour le bien-être de leurs enfants.

2) Le point de vue des parents. (Expérience négative)

À Manille, les 19 Covid ont ajouté un stress et des soucis énormes aux parents. Contrairement aux enfants, le temps libre équivaut au chômage pour les adultes. Le confinement a entravé la plupart, voire la totalité, des activités économiques de nos nations. Un exemple : notre industrie du tourisme et de l'hôtellerie. Les fermetures de cette industrie des services à elles seules ont laissé de nombreux Philippins sans emploi. En outre, notre gouvernement a retiré ses fonds de secours, et de nombreux parents sont maintenant confrontés à des difficultés financières... Je les vois s'inquiéter de leurs dépenses - nourriture pour la famille, loyers, paiements des services publics, etc. Ces facteurs de stress et ces disputes fréquentes ont donné lieu à un environnement familial indésirable et peu propice à la réflexion pour de nombreux parents.

3) Perspective communautaire (expérience unie)

Au moment de la rédaction du présent document, les statistiques des Philippines pour Covid 19 sont les suivantes

80 448 cas 1932 décès 26110 récupérations.

Notre gouvernement a réagi rapidement à cette pandémie en appliquant des règles strictes, en sensibilisant la population, en fournissant des directives de sécurité pour lutter contre le virus, en utilisant divers moyens de communication pour influencer les comportements individuels, comme la désinfection obligatoire des mains à distance sociale avec le port d'un masque facial. Les informations diffusées à la télévision et à la radio ont joué un rôle essentiel pour amener la majorité de la communauté à coopérer en tant que citoyens de droit abidinģ pour endiguer la pandémie de Covid 19. Cependant, certaines personnes qui étaient encore intransigeantes et peu coopératives ont laissé le gouvernement sans autre choix que d'appliquer les mesures de verrouillage. Ces mesures comprenaient, entre autres, le blocage de barangays entiers pour empêcher les mouvements transfrontaliers et le respect du couvre-feu national (de 20 heures à 5 heures du matin). L'utilisation de laissez-passer de quarantaine pour acheter de la nourriture - une personne par membre de la famille. Seuls les adultes de plus de 20 ans sont autorisés à s'aventurer en dehors de leur domicile. Des amendes et des peines de prison sont prévues pour les contrevenants. Des tests et des recherches de contacts sont en cours. De plus en plus de personnes commencent à saisir la gravité de cette pandémie.

Ne voyant aucune lumière devant ce tunnel, de nombreuses communautés pauvres s'unissent pour faire face à ces temps troublés. Certaines familles forment de petits groupes pour se répartir les dépenses alimentaires - les nantis s'occupant des démunis. Elles se soutiennent les unes les autres avec le peu qu'elles possèdent - unies, elles ont toutes une meilleure chance de survivre à cette pandémie.

~CONCLUSION.

Je crois que notre ambassadeur Romualdez aux États-Unis est actuellement en pourparlers avec les fabricants de médicaments américains pour obtenir le vaccin Covid 19. Le président Duterte demande au président Xi d'obtenir un accès prioritaire au vaccin. Le 24 août, le Dr Feliece Urban, de l'université normale de Philippine, a rappelé que les écoles se préparent à ouvrir des classes marquées par l'enseignement à distance. Elle a réitéré que le plus grand défi de la prochaine année scolaire n'est pas d'assurer une connexion Internet stable et la disponibilité des gadgets, mais l'absence d'enseignants. Prospero Dr Veralll, président du CHED, a également exprimé ses inquiétudes quant au niveau de préparation de certaines universités à l'apprentissage flexible. Les départements de la santé travaillent 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Les chefs de communauté ont été chargés de distribuer du savon et des désinfectants pour les mains à leur communauté et de s'assurer qu'ils sont informés des problèmes liés au virus. Des séparateurs sont maintenant placés dans les jeepneys pour maintenir une distance physique. Le nombre maximum de passagers par jeepney est de 10, contrairement à l'époque où les jeepneys étaient surchargés. (Voir le tachymètre envoyé depuis le téléphone de la mère). Les vendeurs de rue sont désormais autorisés à reprendre leurs activités. Le gouvernement prévoit un plan de relance de son économie contractée - réductions d'impôts pour les entreprises, banques pour aider les petites entreprises, recyclage des travailleurs philippins rapatriés à l'étranger qui ont perdu leur emploi - pour n'en citer que quelques-uns.  Je crois fermement qu'au milieu de cette crise du Covid 19, les Philippins des secteurs public et privé sont devenus plus unis - liés par une vision singulière pour affronter et surmonter cette invasion du virus.

Je suis conscient que la France se trouve dans une situation de pandémie similaire et je voudrais saisir cette occasion pour vous souhaiter à tous du succès dans vos efforts pour surmonter ce Covid 19 menaçant.

Christine Madriaga.

 


ASSOCIATION ERDA CENTRE EUROPE
          3 RUE JACQUES ROTH - 57 200 SARREGUEMINES - Tél. : 03.87.95.25.03 (standard), 03.87.26.10.85 (direct)
    Fax : 03.87.02.94.74

Top